Patrimoine bâti

Un patrimoine pas si petit que ça

 

Le patrimoine vernaculaire, c'est à dire le patrimoine propre aux Pyrénées Catalanes, est souvent péjorativement qualifié de "petit" patrimoine, en comparaison avec les édifices inscrits ou classés aux Monuments Historiques. Pourtant, il est représentatif des activités passées d'un terroir. Fontaines, sources aménagées, puits témoignent d'un passé où l'eau ne venait pas au cœur même des maisons. Abreuvoirs, lavoirs, oratoires et chapelles racontent les anciennes sociabilités et modes de vie des territoires ruraux.

Ces édifices sont les marqueurs du temps passés, mais ils sont aussi des éléments qui permettent aujourd'hui d'identifier un territoire (notamment par l'usage de matériaux locaux ou selon des techniques dites traditionnelles) et d'embellir un cadre de vie.

Le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes a lancé un programme de repérage de ce patrimoine vernaculaire. Une base de données a été établie à partir des premières données récoltées dans six communes test ( Les Angles, Osséja, Font-Romeu, Railleu, Corneilla-de-Conflent et Vernet-les-Bains).

 

Les éléments du patrimoine ont été :

- Localisés géographiquement;
- Nommés : en français tout d'abord, à partir d'un thésaurus s'inspirant de celui de l'Inventaire Général, et en catalan ensuite, pour fixer le vrai nom d'usage du bâti;
- Décrits et photographiés : pour connaître leur état de conservation et pouvoir ainsi suivre les évolutions et les dégradations pour mieux agir;
- Contextualisés : pour faire de ce patrimoine un élément à valoriser;
- Documentés et datés.

Vous pouvez consulter en direct sur le Système d'Information Territorial du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes les premières fiches d'inventaire disponibles.