Charte de paysage & d’urbanisme - haute-cerdagne

L'encart du randonneur


À l’assaut du Cambre d’Ase

La physionomie singulière en « fer à cheval » du Cambre d’Ase en fait l’une des montagnes emblématique du Parc des Pyrénées catalanes. Parcouru par la ligne de partage des eaux séparant les bassins versants de la Têt (à l’Est) et du Sègre (à l’Ouest), le Cambre d’Ase constitue un véritable verrou géographique entre le Haut-Conflent et la Cerdagne. Un superbe itinéraire en boucle, d’une durée de 5 h 30, permettra au randonneur d’en faire le tour en parcourant sa crête sommitale.

À Saint-Pierre-dels-Forcats la randonnée débute, il faut d’abord accéder au « Pla del Cambra d’Ase ». Du Pla, où une clairière a été aménagée, le randonneur évolue sur le versant Est du Cambre dans une superbe forêt de pins et un sous-bois touffu de rhododendrons. Vers 2 300 mètres d’altitude, elle s’estompe pour laisser place à un vaste champ d’éboulis (au nom de « l’Homme Mort »…). Le sentier disparaît alors et seuls les cairns dirigent le randonneur. Le panorama est grandiose. De là-haut, c’est toute la Cerdagne, le Capcir, le massif du Madres, la vallée de la Têt, les massifs du Canigou, de la Carança et du Puigmal d’Err qui se livrent au regard ! Le point culminant, côté à 2 750 mètres, marque le départ vers la Torre d’Eina par une crête au Sud. Le sentier contourne le cirque constitué d’immenses colonnes de pierres jusqu’à rallier le flanc Ouest d’où l’on domine la célèbre vallée d’Eyne. Lors de la descente vers les pistes de ski, on pourra croiser quelques beaux cairns, véritables colonnes de pierres sur les flancs du Cambre, accompagnés des pins à crochets dont l’étagement évolue très progressivement.



Dossier de restitution : Nathalie DUMONT FILLON et Xavier DAURES;
Crédit photographique : Nathalie DUMONT FILLON, Xavier DAURES et Nicolas PETTINI;
Coordination : Parc naturel régional des Pyrénées catalanes;
Comité de pilotage composé des élus de la Commission urbanisme et aménagement et de monsieur Grégoire VALLBONA - Maire d’Egat,
Vice-président du Parc et Président de la Commission urbanisme et aménagement ;
Soutien technique et financier : Conseil Général des Pyrénées Orientales, du Conseil Régional de Languedoc Roussillon, de l’Europe et du programme LEADER +, de l’Etat et notamment de la DIREN Languedoc Roussillon ainsi que de l’ensemble des partenaires du Parc : DDE 66, DDAF 66, Chambre d’Agriculture 66, ONF 66, RTM 66, CAUE 66, SDAP 66, SAFER Languedoc Roussillon, Odit France.