Préconisations architecturales et paysagères : Vallée de la Castellane Têt Capcir Cerdagne Carol

Préconisations architecturales et paysagères - Vallée de la Castellane

Si nous voulons construire ou rénover une maison particulière...

Observer ce qui existe déjà

Comprendre que c’est la simplicité qui domine, pas le compliqué. Dessiner des masses simples, des  volumes qui reprennent les formes qui ont trouvé leur place depuis longtemps dans le paysage.
Introduire des formes nouvelles demande patience, humilité et doigté, pour que la greffe prenne.
Une maison ne se pense pas qu’à partir de l’intérieur, elle se pense aussi en dialogue avec son paysage. Les maisons sont construites à cheval entre deux terrasses ou sur une seule terrasse.

En dehors des villes et des hameaux, il y a peu de constructions. Les plus réussies sont celles qui établissent des relations intimes avec la topographie et la végétation.

Le projet doit se laisser guider par la structure du paysage : longues lignes horizontales ponctuées par la végétation.Les relations entre la maison et l’espace non bâti : le jardin, les murs, l’espace public, la rue.

Dans les villages, le côté rue reste dense et serré, l’arrière est plus ouvert, plus irrégulier, des murs laissent entrevoir des cours ou des jardins.

Chercher à économiser les travaux de terrassement est souvent, avec un peu plus d’imagination, une façon de s’adapter aux contraintes du relief.